Les Papillons de Risha

paru le 22 novembre 2018

Amarnath Hosany, auteur

Minji Lee-Diebold, illustratrice

Dans un monde bruyant et indifférent, Risha, enfant muette, réunit sa famille pour un moment de partage véritable.

Autour de Risha, petite fille d’aujourd’hui, le monde est bruyant mais on n’y communique bien peu. Même dans sa famille où maman, papa et frérot sont absorbés par leurs écrans. Alors Risha, petite fille muette, se réfugie dans un monde imaginaire où ses doigts légers dialoguent avec les nuages.

Un soir, une panne d’électricité plonge le quartier dans l’obscurité. A la maison, plus de télé, plus de téléphone, plus d’ordinateur. Tout le monde est désemparé. Sauf Risha ! Elle allume une bougie et remue les doigts devant la lumière. L’ombre d’une petite chenille apparait sur le mur, et bientôt surgit la silhouette d’un papillon.

Au fil de la soirée, les regards d’abords dubitatifs vont se rapprocher. Les mains aussi, pour un dialogue conjoint dans un théâtre d’ombres et de silence d’où Risha, maman, papa et frérot feront surgir les papillons.

 

Un mot de l'auteur

Comme auteur, j’écris sur des sujets qui interpellent la société et nous concernent tous.

Mon texte Les Papillons de Risha traite du manque de communication qu'on observe parfois jusqu’au sein même de la famille, et du sentiment de solitude qui en découle d’autant plus douloureusement qu’il existe en présence des autres.

Cependant dans ce contexte, Risha, loin de se laisser abattre, nous montre la force de résistance sincère des enfants et leur inventivité dans la relation qu'ils nouent au monde et aux autres. 

Format : 22 x 26,5 cm, 40 p., relié, couv. cartonnée

collection : hors coll.

âge : dès 8 ans

parution : octobre 2018

ISBN : 978-2-35558-146-5

genre : album

mots clés : monde déshumanisé, solitude, ombres chinoises, famille, partage

prix : 14,90 €

Le mot de l'éditeur

Amarnath Hosany raconte ici une histoire simple sur les plaisirs de moments véritablement partagés ensemble dans une société qui conduit trop souvent à l'isolement individuel.

Quant à Minji Lee-Diebold, elle illustre le texte d'images contemporaines qui résonnent des bruits d’une société déshumanisée et de la douceur des promesses de l’imaginaire enfantin.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Les éditions HongFei Cultures bénéficient du soutien de Ciclic - Région-Val de Loire dans le cadre de l'aide aux entreprises d'édition imprimée ou numérique / © HongFei 2014